top of page

VERS LES PREMIERS JEUX OLYMPIQUES LES PLUS DURABLES ?

Dernière mise à jour : 13 mars



logo jeux olympiques 2024


Cette année, le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques 2024 annonce pouvoir réduire de moitié l'empreinte carbone de cet événement temps attendu. Comment vont il procéder, la réponse dans ce blog.



Chapitre 1 : Objectifs 2024


photo Tour Eiffel

Les Jeux Olympiques, célébrés à travers le monde, portent un fardeau environnemental considérable. Les éditions précédentes ont souvent laissé derrière elles une empreinte écologique importante, marquée par une surconsommation d'énergie, des émissions de gaz à effet de serre et une production de déchets considérable. De la construction des installations sportives à la gestion des transports et à l'hébergement des participants, chaque aspect des Jeux Olympiques a historiquement eu un impact sur l'environnement. Cependant, les Jeux Olympiques de 2024 à Paris s'engagent à inverser cette tendance en mettant en œuvre des solutions novatrices et durables, pour réduire leur empreinte carbone.


Lors des précédentes éditions (Rio et Londres), le bilan carbone final était en moyenne de 3,5 millions de tonnes équivalent CO2. Cette année, un objectif très ambitieux mais réalisable par la capitale : Réduire de moitié l'empreinte carbone.



Chapitre 2 : 100% d'énergies renouvelables.


photo énergies renouvelables

Les JO de Paris 2024 ont initié une collaboration avec EDF, un partenariat stratégique qui confère au fournisseur français un rôle crucial en tant que principal pourvoyeur d'électricité et de gaz pour cet événement de renommée mondiale. Cette alliance vise non seulement à alimenter l'événement lui-même, mais également le siège du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques, avec une énergie provenant à 100 % de sources renouvelables.


EDF apportera son expertise pour la mise en place de stations de recharge dédiées aux véhicules électriques, ainsi que des infrastructures pour le déploiement de l'hydrogène vert destiné aux bus. De plus, des solutions innovantes seront mises en œuvre pour optimiser la consommation énergétique globale de l'événement.


Chapitre 3: Les stratégies misent en place.


Pour atteindre ces objectifs, le comité des jeux olympiques met l'accent sur plusieurs secteurs qui émettent une assez grande quantité de gaz à effet de serre.


écriture Solution


  • l’alimentation, en ayant recours au maximum à des produits français et aux protéines végétales ;

  • limitation des emballages pour éviter les déchets ;

  • le bâtiment, en utilisant 95% d'infrastructures déjà existante et ainsi éviter les travaux excessifs. puis en utilisant le bois comme sources d'énergie pour les constructions nécessaires.


  • Enfin, les transports, pour que les sites soient à 100 % accessibles en transports “propres”, grâce à la construction de nouvelles lignes de métro, mais aussi la promotion du vélo avec la création de 60 km d’olympistes ;



Chapitre 4: Quelles vont être les impacts environnementaux occasionnés par les JO ?


Concernant les 5 % restant, il proviendront des construction nécessaires qu'iront être réalisé. A savoir :


  • une piscine olympique qui sera située dans les jardins ouvriers à Aubervilliers ;

  • un diffuseur autoroutier ;

  • un village des médias qui prendra place dans le parc Georges-Valbon.


Chapitre 5 : Comment obtenir des JO réellement écologiques ?


image point d'interrogation

Pour rendre les Jeux Olympiques véritablement écologiques, il serait judicieux de réduire considérablement la taille de l'événement. Plutôt que de rechercher une démesure toujours plus grande, une approche plus modeste et ciblée permettrait de limiter l'impact environnemental tout en préservant l'essence même de la compétition sportive.


Une autre stratégie consiste à alterner les Jeux entre les mêmes villes ou régions, permettant ainsi de maximiser l'utilisation des infrastructures existantes et de minimiser la nécessité de construire de nouvelles installations à chaque édition.


Enfin, la mise en place de normes de durabilité indépendantes, régulièrement évaluées et appliquées de manière stricte, garantirait que les Jeux Olympiques respectent les principes environnementaux les plus rigoureux, quel que soit le lieu ou l'année de leur tenue.


Conclusion :

En conclusion, les Jeux Olympiques de Paris 2024 offrent une occasion unique de repenser notre approche des événements sportifs mondiaux et de faire de la durabilité environnementale une priorité absolue.

Comentarios


bottom of page